Pots à succulentes : comment les choisir ?

Bienvenue dans le monde incroyable des pots pour plantes succulentes ! Il y a de la place pour tout : des pots créatifs, décorés, recyclés, petits, suspendus, en argile, en ciment et même en verre.

L’important est d’offrir à vos plantes succulentes un endroit beau et adapté pour qu’elles poussent et apparaissent.

Mais avant de planter vos verdures, découvrez les conseils et inspirations que nous avons séparés pour vous :

Matériau

Le matériau du pot pour succulentes est l’une des premières choses à prendre en compte, surtout si votre succulente sera exposée au soleil.

En effet, certains matériaux, comme le ciment et le verre, par exemple, surchauffent et peuvent nuire à votre plante.

D’autres, comme l’argile, concurrencent la succulente pour l’humidité et vous obligent donc à arroser la plante plus souvent.

Le premier conseil est donc de déterminer l’endroit où la plante restera et de choisir ensuite le matériau.

S’il s’agit d’une succulente de soleil, préférez les pots de composition naturelle, comme l’argile et la fibre de coco, car s’il s’agit d’une succulente pour environnement intérieur, les autres matériaux sont libres.

Taille

Les succulentes sont très polyvalentes et démocratiques en ce qui concerne la taille du pot.

La plupart d’entre elles vivent très bien dans de très petits pots. Cependant, dans ces conditions, elles n’ont pas de place pour grandir et seront limitées à la taille du pot.

Par conséquent, si vous souhaitez que votre plante verte grandisse, placez-la dans un vase un peu plus grand ou de taille proportionnelle.

Quant au cas d’une composition avec plusieurs plantes grasses, privilégiez l’utilisation de vases plus grands et à large embouchure.

Accordez une attention particulière au drainage du pot pour plantes grasses. Ce type de plantes ne tolère pas l’excès d’eau et d’humidité, sous risque sérieux de pourriture des racines.

Pour cette raison, la meilleure option, surtout pour les jardiniers débutants, est d’utiliser des pots avec des trous de drainage. C’est le moyen le plus sûr de garantir que la terre ne sera pas détrempée.

Les pots sans trous, également connus sous le nom de cache-pots, ne devraient être utilisés que par ceux qui ont déjà plus d’expérience dans le jardinage et qui savent exactement quelle quantité d’eau ils doivent mettre sur la plante.

Types de pots pour succulentes

Pot en argile pour succulentes

Le pot en argile est l’un des plus recommandés pour planter des succulentes. En effet, il recrée un environnement très proche de celui que l’on trouve dans la nature, comme si la plante était réellement dans la terre.

L’argile favorise également l’absorption de l’eau. Ainsi, même si vous faites une erreur d’arrosage, le matériau poreux du pot régulera naturellement l’humidité.

Cependant, il faut veiller à ce que la plante ne se dessèche pas complètement, car l’argile est en concurrence avec l’eau. Dans ce cas, il est important d’arroser plus régulièrement que dans d’autres types de pots.

Pot en fibre de coco pour succulentes

La fibre de coco a été largement utilisée dans la plantation de plantes grasses pour la même raison que l’argile. Elle absorbe une grande partie de l’humidité, mais avec l’avantage de ne pas trop assécher le sol.

Un autre avantage de la fibre de coco est que le matériau donne des nutriments à la plante, favorisant son développement.

Pot en plastique pour les plantes succulentes

Les pots en plastique sont les plus courants, abordables et faciles à trouver, même votre semis de succulente est probablement arrivé dans un pot de ce type.

En général, ils n’endommagent pas la plante, sauf si elle est exposée au soleil.

Dans ce cas, le pot en plastique a tendance à surchauffer, ce qui compromet la santé de la succulente.

Pot de ciment pour succulentes

Les pots en ciment sont un autre type de pot qui a donné de bons résultats avec les plantes grasses. Poreux, comme l’argile, le ciment permet l’échange d’humidité avec l’environnement et présente l’avantage de ne pas surchauffer.

Cependant, le matériau libère de la chaux, ce qui peut nuire à la plante succulente. La solution peut être d’imperméabiliser le pot.

Vase en verre pour succulentes

Très courant dans les terrariums, le vase en verre pour succulentes a un aspect élégant et sophistiqué.

Mais préférez l’utiliser uniquement en intérieur. En effet, ce matériau est fragile et peut facilement se briser en extérieur.

Sans compter que le verre a aussi la particularité de chauffer énormément au soleil.

Pot en céramique pour succulentes

Les pots en céramique, comme les pots en verre, sont imperméables et gardent la terre humide plus longtemps.

Ainsi, si vous souhaitez l’utiliser pour vos succulentes, vérifiez toujours l’humidité du sol avant d’arroser.

Ce type de pot est également plus adapté aux environnements intérieurs, à la fois pour sa fragilité et pour le chauffage naturel du matériau.

Pot créatif pour succulentes

L’un des aspects les plus intéressants de la culture des plantes succulentes est la possibilité d’innover dans l’utilisation des pots.

En principe, tout type de récipient que vous avez à la maison peut être transformé en un pot créatif pour succulentes.

Il peut s’agir d’un vieux jouet, d’une tasse en porcelaine, d’une chaussure inutilisée ou de tout ce que votre imagination vous inspire.

Pot recyclé pour succulentes

Toujours dans l’idée des pots créatifs, l’astuce consiste maintenant à miser sur des emballages recyclables pour planter vos succulentes.

Les bocaux en verre, les boîtes de sauce tomate, les bouteilles en PET, les flacons de médicaments, entre autres contenants qui n’auraient apparemment pas d’autre destination que la poubelle, sont d’excellents choix pour les pots de plantes grasses.

Pensez simplement à assurer un bon drainage pour que les plantes ne se noient pas.

Vase ou cache-pot ?

Enfin, prenons le temps de dissiper un doute courant : quelle est la différence entre un vase et un cache-pot, et lequel convient le mieux aux plantes grasses ?

Un vase est un récipient muni de trous de drainage et destiné exclusivement à la plantation. Un cache-pot est un récipient à fonction décorative, c’est-à-dire que vous ne plantez pas dans le cache-pot. Il sert à cacher le pot principal.

Pour les plantes grasses, vous pouvez utiliser les deux options, d’autant plus qu’il existe aujourd’hui des pots extrêmement décoratifs.

Mais si vous voulez utiliser un cache-pot, il est important qu’il soit adapté à la taille du pot et qu’il ait la capacité de recevoir l’excès d’eau qui s’écoule du pot principal.

Un bon exemple de cache-pot pour plantes grasses est une tasse. Vous pouvez conserver la plante dans le vase et la placer dans une tasse que vous n’utilisez plus.